Michel Mikaben Benjamin. L'artiste haïtien est mort. Il avait 41 ans

Michel “Mikaben” Benjamin. L’artiste haïtien est mort. Il avait 41 ans

Il était l’un des musiciens les plus talentueux de sa génération dont l’ode à son pays – “Ayti Se” (Haïti est) – deux ans après sa tragédie la plus dévastatrice, le tremblement de terre de 2010, a touché le cœur des Haïtiens du monde entier. Michael Benjamin, mieux connu sous son nom de scène, Mikaben, est décédé samedi après s’être effondré sur scène à Paris alors qu’il se produisait avec le groupe haïtien de konpa CaRiMi. Il avait 41 ans. “C’est un choc”, a déclaré Wyclef Jean, artiste hip-hop né en Haïti et triple lauréat d’un Grammy, au Miami Herald.

Jean a dit et Mikaben traînaient ensemble à New York avec le DJ et producteur d’origine haïtienne Michael Brun lors de sa tournée musicale Bayo. Brun avait amené Jean en tant qu’invité spécial, et il a ensuite amené Mikaben et les autres artistes pour une jam session.

“Tout ce dont je me souvenais, c’était son sourire”, a déclaré Jean, se rappelant comment il l’a pris dans ses bras et a déclaré: “C’est l’un des jeunes artistes les plus influents et les plus inspirants de notre génération.” La mort de Mikaben a été confirmée pour la première fois dans un tweet par l’influenceur des médias sociaux Carel Pedre et Frantz Duval, rédacteur en chef du journal haïtien Le Nouvelliste. La tentative de le faire revivre s’est déroulée en direct sur Twitter alors que Duval, tweetant en direct du concert, a alerté les fans que quelque chose n’allait pas et le chanteur Mickael Guirand a demandé à tout le monde de partir. “Fin du concert. Il faut évacuer la salle, annonce Mickael Guirand. “C’est très compliqué”, a-t-il déclaré. “Nous avons besoin de prières” pour Mikaben, a déclaré le chanteur CaRiMi. Les gens se sont évanouis dans la salle.

L’artiste s’était apparemment évanoui après avoir fini de jouer et avait quitté la scène. Plus tard, Pedre, qui était au concert, a raconté qu’il recevait la RCR. Lorsqu’il a confirmé son décès, le monde de la musique haïtienne, y compris ses collègues artistes et dirigeants de CaRiMi, était sous le choc. “Je suis incrédule”, a déclaré le chanteur Roberto Martino en larmes. “C’est quelqu’un avec qui je travaillais depuis des années et que je considérais comme un frère, un bon ami. Nous avons parlé presque tous les jours. Nous discutons ensemble. Martino a déclaré au Herald que lui et Mikaben avaient parlé juste avant de monter sur scène à Paris. « Il était si heureux. Il avait hâte de monter sur cette scène avec CaRiMi. Ce fut l’une de ses plus grandes réalisations dans la vie. C’est un groupe qu’il idolâtrait. Je suis à court de mots. Je suis cassé.

“Mika était l’un des artistes les plus talentueux que j’aie jamais rencontrés dans ma vie”, a ajouté Martino. «L’un des gars les plus humbles; vous ne l’avez jamais entendu être en colère ou insulter quelqu’un. C’est juste triste; incroyable.”

Né à Port-au-Prince du célèbre chanteur Lionel Benjamin et de sa femme Roseline, Mikaben était l’un des jeunes chanteurs et auteurs-compositeurs les plus talentueux d’Haïti. Il a commencé à écrire à 15 ans et a continué à perfectionner ses compétences tout en fréquentant un collège à Montréal, au Canada. Il participera plus tard à un concours de chansons populaires, Christmas Telemax, et remportera la quatrième place avec sa chanson “Nwel Tristes” (Sad Christmas).

Bientôt, il se lancera dans une carrière solo, construisant une base de fans en Haïti, en Europe, dans les Caraïbes françaises et aux États-Unis. En 2004, il sortira son deuxième album, et un an plus tard, il forme le groupe konpa Krezi Mizik avec son cousin, David Dupoux. Ils sortiront deux albums avant que Mikaben, un chanteur multilingue qui chante également en anglais, ne décide de redevenir artiste solo en 2009. S’il continuera à se produire en solo, il travaillera également en tant que producteur avec plusieurs artistes tels que T -Vice et CaRiMi, en tournée avec ce dernier et même en remplacement.

Après le tremblement de terre de 2010, il a enregistré “Ayti Se” (Haïti est) et l’a interprété devant l’ancien président Bill Clinton et une foule de personnes en deuil lors d’une commémoration de la catastrophe qui a tué plus de 300 000 personnes et laissé 1,5 million de sans-abri. La chanson et la vidéo rappelaient la beauté du pays. Toujours accessible et gentil, Mikaben puisait son inspiration pour la chanson dans la tragédie elle-même et un désir de rappeler aux Haïtiens qu’ils étaient plus grands que ce qui s’était passé. Il a chanté les différents éléments culturels que l’on pouvait trouver à travers le pays et auxquels les Haïtiens pouvaient s’identifier, peu importe d’où ils venaient ou où ils vivaient.

“La chanson est vraiment incroyable”, a déclaré son frère aîné Lionel au Herald en 2012, “un rappel à tous les Haïtiens et nous voulons que tous les Haïtiens connaissent la chanson et se souviennent de toujours soutenir le pays!” Dans une interview accordée au Palm Beach Post après le séisme, Mikaben a déclaré qu’il se trouvait dans les montagnes lorsque le séisme a frappé. Il ne pensait pas que c’était si grave, mais s’est vite rendu compte que c’était alors qu’il conduisait dans les rues de la capitale où un panneau d’affichage portant son visage était parfois la seule chose encore debout dans une rue. Il fondera bientôt une association, Ti Souf Ayiti, avec le soutien du ministère de la Culture. Avec d’autres artistes qui avaient survécu à la dévastation, il visitait des camps de réfugiés, des hôpitaux et des orphelinats pour se produire. Le concert de samedi à Paris a été l’un des plus grands événements de tous les groupes haïtiens, attirant des milliers de fans qui ont allumé des téléphones portables lors des performances énergiques de Mikaben, Guirand et Richard Cave. Le plus jeune de trois frères et sœurs, Mikaben a épousé Vanessa Fanfan en novembre 2020. Ils ont une fille et attendent un autre enfant. Il a également un fils issu d’une précédente relation. En plus de sa femme et de ses enfants, Mikaben laisse dans le deuil ses parents, ses frères et sœurs et une grande base de fans.

https://tralitimes.com/

comment appelle-t-on l’image d’une personne renvoyée par le web ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top
%d bloggers like this: